La visite de Patrick Tombelle…

Le vendredi 11 décembre à 18 H, dans ma classe (local 8 de l’ IEPS) j’aurai l’honneur d’accueillir mon collègue et ami Patrick pour une conférence/présentation de son travail de photographe…

Un rendez-vous à ne surtout pas manquer en cette veille de vacances !

Ci-dessous, vous pouvez lire le texte/réflexion qu’il me propose pour illustrer son travail.

Invitation cordiale à tous !

01207

 » Et si je devais montrer mes photographies pour une dernière fois, pour en faire une dernière exposition, que montrerais-je ?

Au départ du questionnement sur cette possibilité qui m’est soudainement et récemment apparue, le désir de comprendre, encore une fois, ce qu’est une photographie a produit le choix d’images que ce petit livre contient.

Issues de reportages divers, ne traitant ni d’un thème particulier ni d’un sujet localisé dans un temps ou dans un espace déterminés, ne prétendant ni à la grandiosité de la rétrospective ni à la solennité d’une sélection finale – la recherche s’est plutôt effectuée dans un stock d’images parmi les moins montrées -, mon choix a été dicté par ce simple critère : la photographie présentée est-elle une vraie image ?

Ici, la question n’est pas de savoir si une photographie est sans retouche ou si elle a subit une quelconque forme de trucage, ce qui aux dires de certains lui ferait perdre sa qualité de vérité, de véracité. Non, c’est d’autre chose dont il est question. Qu’est ce qu’une « vraie image » en photographie ? Qu’est-elle pour moi, puisque je ne peux vous offrir ici que ma conviction personnelle sur ce point. Je vais essayer d’y répondre le plus simplement possible.

La photographie est liée à la lumière et c’est elle qui autorise, par l’artifice technique de l’appareil photographique, la capture, dans une surface donnée, d’un instant choisi. Elle permet donc, et c’est cela sa particularité comme moyen d’expression, de saisir en une fraction de seconde un instant fugace, mouvant, issu de la vie. Pour moi, l’idée de l’instant photographique est liée à la notion d’image vraie.

Dans la prise de vue photographique, deux instants s’unissent. D’une part, la réalité, comme une suite d’instants s’enchaînant sans discontinuité, en comporte parfois un, particulier, dont la qualité première est de concrétiser, de symboliser, de résumer, de condenser l’essence même de l’événement s’inscrivant dans cette réalité. C’est le premier instant, celui du monde autour de nous. D’autre part, le photographe, comme un être fait d’états émotionnels et intellectuels, de préoccupations, de désirs, de passions, de préjugés, d’appréhensions et de bien d’autres choses encore, se trouve être là à un moment singulier de cet événement. L’instant qu’il va choisir pour appréhender l’événement va être teinté, immanquablement, de son propre état. Cet instant, le second, est celui du monde à l’intérieur de nous, celui de cet homme appelé photographe. Les deux mondes s’unissent quand, dans un nouvel instant unique et autonome, à la frontière du magique, de l’incompréhensible, de l’ineffable mais aussi sous l’effet d’un état d’attention, de tension, de précision et de conscience aiguës, les deux instants se fondent pour ne plus former qu’une entité : la photographie vraie, la vraie image où vérités de l’événement et du photographe se confondent dans une harmonie momentanée mais oh combien précieuse. 

Ainsi, tout comme celle recueillie par compassion sur le linge de la Véronique biblique, l’image, surpassant à la fois l’événement et celui qui le rapporte, peut alors entamer sa carrière et devenir une vrai image, une vera icon »

46725

18621

40724

                                                                                                             Patrick Tombelle 

Son site :  www.tombellephotos.com


Publicités

Les ustensiles de cuisine (défi) top 10

Ci-dessous la sélection des 10 images du défi des « Ustensiles de cuisine » qui (selon le classement étudiants) ont reçu les meilleurs suffrages.

J’ai décidé de publier les images qui ont reçu 6, 5 & 4 voix.

21 participations au défi avec 10 images par dossiers (objet tiré au sort). Total = 210 images

01Ecumoir 8

Véronique

02DSC_0411

Fanny

03DSC_0001_1

Vladimir

04DSC_1032

Vanessa

05DSC_0748

Simon

06_DSC0022

Nunzia

07DSC_0024

Sam

08DSC_0404

Fanny

09IMG_1493 (Marco)

Marco

10DSC_0074

Sam

Bravo à tous les participants !

Les présages sont bons… 

J’ai hâte de voir le nouveau défi avec les échanges d’objets !

 

France…

Quand j’ai ouvert ce blog  en octobre 05, jamais je n’aurais imaginé que je serais amené à écrire un article sur la disparition tragique de l’une de mes  étudiantes.

Aujourd’hui avec la tristesse dans le cœur  je veux rendre un hommage mérité à France en disant à ma manière et très modestement ce qu’elle était pour moi

France est arrivée  à l’atelier de photographie au sténopé à Peruwelz en septembre 08.

 C’était une personne curieuse,  avide de découvertes,  toujours de bonne humeur et très motivée à l’idée de produire des images avec sa petite boite à chaussure.

France nous faisait beaucoup rire quand elle expliquait que pour charger son « appareil » elle devait s’enfermer  dans une armoire parce que son appartement était difficilement  occultable à la lumière…

France était une personne très douce,  humaine, sensible…

Difficile d’imaginer aujourd’hui que France n’est plus…

France a participé à la fête des ateliers en juin 09 avec une suite d’images sur les manèges des foires foraines,  une série d’images dont je ne possède hélas aucune trace sur le thème des machines. France avait trouvé dans le thème proposé  une  perspective intéressante et complémentaire à celle de Claudio qui exposait en partenaire avec elle …

France n’était pas présente lors de l’accrochage de l’exposition car elle était retenue pour raisons professionnelles,  France était psychologue et elle s’occupait d’enfants dans un center PMS .

C’est moi-même qui ai accroché ses photographies aux murs du foyer culturel.

France voulait s’investir davantage dans la création et elle avait décidé de s’inscrire aux cours de photographie de l’IEPS, pour deux soirs par semaine (au lieu de trois) car disait-elle ; elle voulait étaler ses études à son rythme et elle n’était pas pressée …

France disait tjs que l’expression par l’image l’intéressait beaucoup. France visitait des expositions car elle était avide de découvertes

France était toujours présente lors des vernissages de mes expositions  et lorsque qu’en janvier 09 j’avais organisé une visite guidée de l’exposition de mon ami Malik à la Maison Folie, elle était là.

N’étant pas encore étudiante à l’IEPS elle lisait cependant le blog et elle avait noté le rendez-vous …

(vous  la reconnaîtrez facilement sur les vidéos – voir le lien –  que jai proposés en son temps, c’est la dame en rouge avec les cheveux courts  et qui tient son manteau serré contre elle sur l’une des vidéos et qui l’a enfilé sur l’autre).

Ces derniers temps, je trouvais que France était préoccupée…

Un soir, je peux vous le dire maintenant, il y a moins d’un mois,  je l’ai sentie fort vulnérable et j’avais peur pour elle,  je ne savais pas pourquoi.  Ce même soir dans
le labo, je me suis interrompu lors de mes explications et j’ai dit « quelqu’un n’est pas avec nous … France es-tu là ? »

Question à laquelle France a répondu que bien entendu elle était là et que tout allait pour le mieux.

Aujourd’hui, je sais que mon pressentiment était fondé, France n’allait pas bien mais France trop discrète ne disait rien… 

Pourquoi n’as-tu pas parlé France !

Depuis 10 jours,  France ne répondait plus à aucun de mes messages via sms  ni à ceux de Nathalie et Claudio (ses condisciples de l’atelier de Peruwelz).

J’ai appris son décès de la bouche de Nathalie et depuis, je ne peux m’y résoudre, j’ai le sentiment que je suis dans un cauchemar et que je vais me réveiller …

Hier samedi,  pendant les courses au Delhaize, j’ai reçu un message m’informant que le dernier sms que je lui avais envoyé ne lui était pas parvenu.

Je savais déjà depuis vendredi mais là, au milieu du rayon, j’ai vraiment compris et je me suis effondré…

France avait des projets…

France n’est plus…

Adieu France…

Tristesse infinie…

Samuël

J’organiserai très prochainment une « cérémonie-hommage » sur sa tombe. Et pour ce, je dois d’abord prendre contact avec sa famille…

Je vous informerai de la date et de l’heure incessament.

 



 

Le cours d’Illustrator…

Petit rappel pour celles et ceux qui l’auraient perdue de vue, la fomation Illustrator (dessin vectoriel) débute ce 18 novembre 09 –> cours le mercredi de 13 à 16 h 30, jusqu »au 20 juin 2010…

Une formation qui ne nécessite aucun pré-requis en dessin et qui s’adresse à celles et ceux qui veulent s’investir dans un travail de création associant dessin, logos, mise en page et photographie.

Voici quelques réalisations pour donner l’appétit…

a7706

a7823

 

a7747a7764

La rencontre de ce vendredi 30 Octobre 09…

Quelques images de la soirée du 30, une bien belle soirée avec de beaux partages…

Un public attentif et des orateurs éloquents… De quoi donner, je l’espère, l’envie d’entreprendre, de se surpasser !!!

Merci Nancy. Merci Delphine. Merci Igor

(je n’ai mis en ligne que les 2 vidéos courtes, le blog n’accepant pas les longues)