France…

Quand j’ai ouvert ce blog  en octobre 05, jamais je n’aurais imaginé que je serais amené à écrire un article sur la disparition tragique de l’une de mes  étudiantes.

Aujourd’hui avec la tristesse dans le cœur  je veux rendre un hommage mérité à France en disant à ma manière et très modestement ce qu’elle était pour moi

France est arrivée  à l’atelier de photographie au sténopé à Peruwelz en septembre 08.

 C’était une personne curieuse,  avide de découvertes,  toujours de bonne humeur et très motivée à l’idée de produire des images avec sa petite boite à chaussure.

France nous faisait beaucoup rire quand elle expliquait que pour charger son « appareil » elle devait s’enfermer  dans une armoire parce que son appartement était difficilement  occultable à la lumière…

France était une personne très douce,  humaine, sensible…

Difficile d’imaginer aujourd’hui que France n’est plus…

France a participé à la fête des ateliers en juin 09 avec une suite d’images sur les manèges des foires foraines,  une série d’images dont je ne possède hélas aucune trace sur le thème des machines. France avait trouvé dans le thème proposé  une  perspective intéressante et complémentaire à celle de Claudio qui exposait en partenaire avec elle …

France n’était pas présente lors de l’accrochage de l’exposition car elle était retenue pour raisons professionnelles,  France était psychologue et elle s’occupait d’enfants dans un center PMS .

C’est moi-même qui ai accroché ses photographies aux murs du foyer culturel.

France voulait s’investir davantage dans la création et elle avait décidé de s’inscrire aux cours de photographie de l’IEPS, pour deux soirs par semaine (au lieu de trois) car disait-elle ; elle voulait étaler ses études à son rythme et elle n’était pas pressée …

France disait tjs que l’expression par l’image l’intéressait beaucoup. France visitait des expositions car elle était avide de découvertes

France était toujours présente lors des vernissages de mes expositions  et lorsque qu’en janvier 09 j’avais organisé une visite guidée de l’exposition de mon ami Malik à la Maison Folie, elle était là.

N’étant pas encore étudiante à l’IEPS elle lisait cependant le blog et elle avait noté le rendez-vous …

(vous  la reconnaîtrez facilement sur les vidéos – voir le lien –  que jai proposés en son temps, c’est la dame en rouge avec les cheveux courts  et qui tient son manteau serré contre elle sur l’une des vidéos et qui l’a enfilé sur l’autre).

Ces derniers temps, je trouvais que France était préoccupée…

Un soir, je peux vous le dire maintenant, il y a moins d’un mois,  je l’ai sentie fort vulnérable et j’avais peur pour elle,  je ne savais pas pourquoi.  Ce même soir dans
le labo, je me suis interrompu lors de mes explications et j’ai dit « quelqu’un n’est pas avec nous … France es-tu là ? »

Question à laquelle France a répondu que bien entendu elle était là et que tout allait pour le mieux.

Aujourd’hui, je sais que mon pressentiment était fondé, France n’allait pas bien mais France trop discrète ne disait rien… 

Pourquoi n’as-tu pas parlé France !

Depuis 10 jours,  France ne répondait plus à aucun de mes messages via sms  ni à ceux de Nathalie et Claudio (ses condisciples de l’atelier de Peruwelz).

J’ai appris son décès de la bouche de Nathalie et depuis, je ne peux m’y résoudre, j’ai le sentiment que je suis dans un cauchemar et que je vais me réveiller …

Hier samedi,  pendant les courses au Delhaize, j’ai reçu un message m’informant que le dernier sms que je lui avais envoyé ne lui était pas parvenu.

Je savais déjà depuis vendredi mais là, au milieu du rayon, j’ai vraiment compris et je me suis effondré…

France avait des projets…

France n’est plus…

Adieu France…

Tristesse infinie…

Samuël

J’organiserai très prochainment une « cérémonie-hommage » sur sa tombe. Et pour ce, je dois d’abord prendre contact avec sa famille…

Je vous informerai de la date et de l’heure incessament.