Marathon Photo – Opus 2 ->  » Tunnel « 

J’ai regardé dans ma liste (qui comporte bien plus que 50 mots) et cherché le nouveau mot pour cette deuxième semaine et je ne suis pas parvenu à me décider alors j’ai décidé de le tirer au sort et de mon chapeau est sorti le mot « TUNNEL ».

Pour l’illustrer, j’ai choisi cette photo très parlante de Michel Vanden Eeckhoudt (photographe belge de l’agence VU 1947 – 2015) tirée de son livre « Duo ».
C’est un hymne au Noir et Blanc, au négatif et au positif.
On y voit un personnage en silhouette se détachant sur fond clair et un graffiti en blanc se détachant sur fond sombre.
Les deux figures se répondent et s’opposent.
Un dialogue s’est installé.

La silhouette nous présente un homme avec une béquille, c’est un homme blessé qui s’avance vers la lumière.

MVDE.jpg

Le graffiti nous présente un personnage simplifié, tapi dans l’ombre, qui tient ce qui semble être une arme pointée (une mitraillette ?) dans la direction de la silhouette.
Toute une symbolique apparaît …
A l’opposé, si on se penche un peu attentivement sur la matière du mur, on voit apparaître le texte « Je t’aime » placé dans un axe qui va du personnage dessiné au personnage marchant comme si ces mots lui étaient adressés.
Un autre sens apparaît.
Cette fois on voit une histoire d’amour ; un cri lancé dans le vide par une figure dépitée et impuissante (les bars écartés) dans la direction d’une silhouette qui lui tourne le dos, indifférente…
C’est autre chose.

Publicités